Vue interne

Voici deux vues (côté et dessus) d'un boîtier ouvert contenant la carte mère connectée à un lecteur de CD-ROM, un lecteur de disquette et deux disques durs :

boîter avec carte mère et disques de côté boîter avec carte mère et disques de dessus

Les composants de l'unité centrale (microprocesseur, ventilateur, mémoire vive, carte graphique, carte réseau, carte pour disques SCSI…) sont connectés à la carte mère. La carte mère dispose également de connecteurs (ou emplacement, ou port) pour la plupart des périphériques externes (clavier, souris, imprimante…) Elle est enfin connectée à l'alimentation électrique du boîtier et à ses interrupteurs et témoins.

carte mère

Sur cette carte mère datant de 1997 on distingue notamment :

carte mère éclairée

  1. deux connecteurs IDE/ATA pour disque durs et CD-ROM ;
  2. un connecteur pour lecteurs de disquette ;
  3. le ventilateur recouvrant le microprocesseur ;
  4. la prise d'alimentation ATX ;
  5. une barette de mémoire vive DIMM dans un emplacement DIMM, un emplacement DIMM libre, quatre emplacements SIMM libres ;
  6. une carte graphique dans un connecteur PCI ;
  7. une carte SCSI dans un connecteur PCI ;
  8. une carte réseau dans un connecteur PCI ;
  9. deux ports PS/2 pour clavier et souris ;
  10. deux ports USB ;
  11. un port série et un port parallèle ;
  12. un emplacement PCI libre ;
  13. quatre emplacements ISA libres ;
  14. un connecteur pour les boutons et témoins du boîtier ;
  15. les puces du chipset.

Cette carte mère est intéressante car elle montre l'évolution des standards. Les standards SIMM et ISA sont les ancêtres moins performants des standards DIMM et PCI. En l'occurrence, les emplacements SIMM et ISA sont vides car seuls des composants performants sont utilisés. Ces emplacements ont disparu des cartes mère plus modernes. En revanche de nouveaux standards sont apparus (AGP, SATA...)


Powered by W2ML © 2003 Marc Mongenet. Ce document peut être redistribué selon les conditions de la GNU General Public License.